SECURITE ROUTIERE ET PRESERVATION DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES ET COMMUNAUTAIRES Socio-eco

SECURITE ROUTIERE ET PRESERVATION DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES ET COMMUNAUTAIRES : Plus de 6000 élèves des écoles localisées aux environs de la Rocade Iarivo sensibilisés


L’Agence Routière et ses partenaires financiers ont organisé le 13 Mai une campagne de sensibilisation dans (04) quatre écoles de la Commune Urbaine d’Ambohimangakely, à savoir l’EPP de Soamanandrariny, l’EPP d’Ikianja, l’EPP d’Ambohimahitsy ainsi que les écoles primaires et secondaires du centre AKAMASOA sise à Andralanitra, situées aux abords de la cette Rocade d’Iarivo afin de sensibiliser les élèves sur le volet sécurité routière et la préservation des infrastructures mises en place en se basant sur une utilisation rationnelle et sécuritaire de ces biens publiques. SECURITE ROUTIERE ET PRESERVATION DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES ET COMMUNAUTAIRES 1 lus de 6000 écoliers ont été sensibilisés sur les bons comportements à adopter une fois sur la route / voie publique. Le principal objectif de cette campagne de sensibilisation est basé sur la limitation des risques d’accidents en se basant le respect strict et l’intégration des règles de conduites en termes de sécurité routière au niveau des usagers de la route y compris les piétons.  En tant que Promoteur du Projet « Rocade d’Iarivo », l’Agence Routière sous la tutelle du Ministère des Travaux Publics a l’ultime conviction que « la sécurité routière est l’affaire de tous », ce qui s’est traduit par l’organisation et la mise, à l’action en organisant une campagne de sensibilisation à l’endroit des jeunes et des plus jeunes. Pour une efficacité optimale, les règles sur la de sécurité routière ont été rappelées aux enfants/élèves, par le biais de scénettes et d’animations ludiques diverses, à ne citer que : de toujours marcher sur les trottoirs, de ne jamais traverser la chaussée qu’au niveau des passages pour piétons, de bien regarder à gauche et à droite avant de traverser, de ne pas jouer sur la route,… « Ces premières sessions de sensibilisation vont permettre aux enfants de prendre conscience qu’ils peuvent être exposés aux risques d’accidents de la route et qu’ils doivent développer des réflexes de prévention et de précaution spécifiques. En effet, ils doivent respecter les règles de sécurité de base qui s’appliquent aux piétons, et également d’apprendre à anticiper et à se protéger face aux imprudences et inattention des conducteurs… » a déclaré la Cheffe de projet de l’Agence routière, Lynà ANDRIANJAFIMAHEFARINJO. D’un côté, depuis la mise en circulation de la Rocade d’Iarivo, nombreux sont les accidents recensés, dont parmi les premières victimes ; des écoliers et des enfants. C’est la raison pour laquelle l’Agence Routière a jugé primordial de conduire une campagne de sensibilisation sur la sécurité routière et la préservation des bien publiques et communautaires, mais cette fois-ci accès essentiellement aux élèves des établissements scolaires localisés aux alentours immédiat de la Rocade d’Iarivo. En effet, beaucoup d’élèves empruntent régulièrement la Rocade D’Iarivo durant et les heures d’entrées et de sorties d’écoles, ce qui constituent des moments délicats et de vigilance pour  tous les usagers de la route face aux éventuelles imprudences à la fois des enfants et des conducteurs générant des risques élevés d’accidents. De l’autre côté, plusieurs ouvrages communautaires de type lavoirs, bornes fontaines, toilettes publiques, ponts (Lalankely), abribus, de candélabres, etc… font systématiquement l’objet d’actes malveillants de vandalisme depuis quelques temps. C’est d’ailleurs, l’intérêt que porte de cette campagne de sensibilisation afin de rappeler et d’éduquer à nouveau la population sur les bases du civisme et du le respect des biens communs par le biais des informations et apprentissages transmis à ces enfants durant ces séances de sensibilisations.

Sensibilisation des parents d’élèves

Etant les premiers responsables de ces enfants, les parents au niveau de ces EPP ont également été conviés à assister à cette journée de campagne de sensibilisation. Les consignes sur les bonnes pratiques à adopter en route leur ont été rappelées et ils ont été incités à en faire part quotidiennement à leurs enfants respectifs.

Un autre point important et non des moindres qui était inscrit à l’ordre du jour était la sensibilisation des parents sur l’importance de préserver les infrastructures communautaires qui sont des biens communs essentiels à l’amélioration de la vie de la communauté base même du développement de la nation. « … On a constaté des actes de vandalisme sur les infrastructures de la Rocade. Nous interpellons vivement les parents et les élèves à veiller sur leur préservation et de ne pas hésiter à intervenir et partager la bonne pratique et à en faire part aux autres bénéficiaires / usagers de la route, si besoin même de s’approcher directement des Autorités compétentes (Gendarmerie, Commissariat, Fokontany…) pour signaler toute dégradation ou vols de biens publiques… » a rajouté la Cheffe de projet de l’Agence Routière.

Une campagne de sensibilisation marquée par des animations et des jeux 

SECURITE ROUTIERE ET PRESERVATION DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES ET COMMUNAUTAIRES 2Les institutrices et instituteurs ont été appelés à apporter leur contribution pour marquer cette journée et assurer une meilleure la transmission des messages aux élèves. Des scénettes ont été préparées avec la participation active de quelques élèves pour bien faire passer les messages de la manière la plus simple possible et facile à retenir. Par des mises en situation et des jeux de questions-réponses, l’objectif était aussi d’éduquer et d’apprendre, au-delà des simples règles pour de la circulation piétonne, le sens de la responsabilité individuelle grâce à un ensemble de précautions et de réflexes permettant aux usagers de la route d’assurer leur propre sécurité. Cette responsabilisation dès le plus jeune âge, cet apprentissage du respect des règles de vie en communauté à travers une éducation de base sur la sécurité routière, qui font même partie des programmes scolaires, préparent au mieux les futurs conducteurs et usagers de la route. D’autres séances seront prévues à la prochaine rentrée scolaire pour les écoles au niveau de la commune urbaine d’Antananarivo qui compteront parmi les 12 Fokontany concernés par le projet.

Recueillis par Ra-Nirina


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *