FMFP - la Rencontre Top Management 2022 Socio-eco

CHÔMAGE : Les participants de la Rencontre TOP Management 2022 du RAFPRO vont proposer des solutions efficientes


Des financements sur la formation professionnelle. Madagascar, à travers le Fonds Malgache de Formation Professionnelle (FMFP) accueille la Rencontre Top Management 2022 du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO). Cet évènement international regroupe les dirigeants des Institutions partenaires du réseau en Afrique les 28,29 et 30 novembre 2022 au Carlton Anosy. La cérémonie officielle de lancement s’est tenue le 28 novembre 2022, en présence de la Marraine de l’événement Madame Vavitsara Gabriella Rahantanirina, Ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et de Monsieur Joël Randriamandranto, Ministre du tourisme. L’objectif de cette rencontre est de rechercher de nouveaux axes d’amélioration dans le secteur de la formation professionnelle, car le capital humain est une valeur clé pour la compétitivité d’une entreprise. Dans un contexte où, d’ici quelques années, l’employabilité du Capital humain sera un enjeu International. Le maintien, le développement et l’acquisition de nouvelles compétences par des échanges de pratiques seront décisifs. Cette rencontre animée par ETUDES & ACTIONS est par définition le canal privilégié offert aux dirigeants des fonds et institutions de financement de la formation professionnelle en Afrique Subsaharienne pour se ressourcer et mutualiser leur expérience avec leurs collègues du continent européen.

Fonds  pour le secteur informel

Par ailleurs, sur la problématique de l’employabilité, Noelison Rabearivelo, Président du Conseil d’Administration du FMFP de préciser « l’importance capitale du renforcement de capacité dans les secteurs spécialisés. A l’image d’une société d’envergure internationale œuvrant dans le secteur maritime et qui doit encore aller chercher de la main d’œuvre spécialisé ailleurs qu’à Madagascar. Malgré un taux de chômage important, ce n’est pas normal que des situations où on doit encore importer de la main d’œuvre puissent se produire. Une des raisons pour laquelle nous allons nous concerter durant ces trois jours pour trouver des solutions efficientes ». Ces trois jours d’échanges et de partages sont ainsi organisés à l’intention de l’élite des institutions de financement de la formation professionnelle en Afrique Subsaharienne. Mais également à tous les acteurs de la formation professionnelle qui traitent en profondeur des thèmes fédérateurs et transversaux sur les fondamentaux du management stratégique des organisations. Ainsi, le temps que durera cette rencontre, ces élites auront à se focaliser sur des thématiques d’envergure à l’instar « l’évolution personnelle au service du développement professionnel et l’impact sur la formation professionnelle (Forpro) », « Les actualités sur le financement de la formation professionnelle continue » ou encore « La transition numérique du système de formation professionnelle continue ». Sur les problématiques de la recherche de financement, N’DRI Phillipe, Secrétaire général du RAFPRO de souligner que « l’idée c’est de diversifier les ressources des fonds. En ce moment, nous fonctionnons en grande partie sur la base des financements des entreprises. Mais les besoins sont énormes, les entreprises en attendent beaucoup de nous et nous nous devons de retourner ces cotisations à travers le financement des formations. Par ailleurs, il y a aussi le secteur informel qui est un point important de l’économie pour lequel il faut tout de même libérer des fonds afin qu’il se structure et se formalise. Et ainsi contribuer à leur tour au développement économique ». En tant qu’association reconnue d’utilité publique qui a pour mission générale de développer la formation professionnelle à Madagascar, FMFP est membre du RAFPRO. Ce Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle a été créé en 2006 à Cotonou par dix (10) Institutions et Fonds de formation professionnelle continue, rémanentes de neuf (9) pays africains. Il compte actuellement treize Institutions et Fonds et couvre douze (12) pays africains dont neuf (9) relèvent de l’Afrique de l’Ouest et trois (3) de l’Afrique centrale et un de l’Afrique de l’Est. Il a pour vision de regrouper les Institutions et Fonds de formation professionnelle pour s’imposer dans le domaine et capitaliser les expériences en vue d’une synergie d’actions. Sa mission consiste à promouvoir la formation professionnelle et développer la culture de l’investissement dans les ressources humaines.

Lynda A.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *