11 Delire Rakotovazaha Olivier politique

Vraie démocratie : Ravalomanana à l’Assemblée


La vraie démocratie doit se passer à travers un débat à l’Assemblée et non en place publique. Ainsi, la véritable place pour Ravalomanana est à Tsimbazaza et non dans la rue. C’est la surenchère du MFM après le débât du Don-dresaka qui a failli virer à la polémique entre les ténors du TIM et le sénateur Rakotovazaha Olivier, SG du MFM.

En effet, le MFM n’est plus partant pour la descente dans la rue, quelle qu’en soit la raison. Le bon vieux temps est révolu ! Devant la situation actuelle, Rakotovazaha Olivier ne cache pas sa crainte sur une éventuelle confrontation entre TIM et le pouvoir autour de la préparation de la célébration du quinzième anniversaire du TIM. Aussi, il soutient que la meilleure solution pour éviter une contremanifestation est d’établir un terrain de dialogue. Et comme terrain d’entente, il n’y a mieux que les deux Chambres du Parlement. Le légaliste SG du MFM souligne que tout débat politique doit se dérouler au niveau de l’Assemblée Nationale. Il souhaite que le Président du TIM Ravalomanana prenne la place du septième Vice-Président de l’AN, en tant qu’opposant légal, afin que les descentes dans la rue prennent place dans l’oubliette, et ce pour éviter aussi les manifestations pouvant dégénérer en désordre public qui n’est point du tout pour l’intérêt du peuple malgache.

Mais l’accès du chef de file du TIM à l’AN comme opposant légal doit automatiquement entrainer le départ de Me Razafimanantsoa Hanitra, en tant que VP Antananarivo dans la majorité présidentielle

Firotsahana an-dalambe: Tsy anisany intsony ny MFM

Tsy dia mora foana ny mandika tenim-perenana hafa ho amy teny malagasy. Ohatra ny voambola hoe «assagi». Azo adika io hoe hendry, na nihahendry… Mety azo eritreretina koa anefa hoe mody hendry «faux semblant». Raha nanaraka tsara ny fomba fihadian-kevitra nasehon’ny loholona Rakotovazaha Olivier, sekretera jeneraly MFM, tamy ny Don-dresaka, dia nahatsapa fa « assagi » ny MFM teo amy resaka fitarihina vahoaka hidina an-dalambe.

Hatramy 72 ka hatramy nahazoan-dRavalomanana fitondrana mantsy, dia lohalaharana sy vy nampiaina ny fidinana an-dalambe ny Mafana. Niova izany taty aoriana rehefa nihamafy ny rivotry ny liberalisma sy ny fanatontoloina, ka tsy nifikitra tamy ny lalana nahazatra azy intsony ity antokon’i Manandafy sy ny Rouge et Expert ity. Tsy ny mampaneno sarom-bilany eny an-dalambe intsony no fanehoana demokrasia araka ny kabary fanao fahiny, fa ao anaty lapan’ny antenimiera roa tonta. Izany no fitenin’ny MFM ankehitriny (langage), ary izany koa no hetsika ilofosana (actions). Araka izany dia tsinjo amy resaka ataony fa mampirisika an-dRavalomanana ho tonga haka ny toeran’ny mpanohitra ao anaty Antenimieram-pirenena ny MFM, mba hipetrahany am-boninahitra araka ny etika politika sy naha Filoham-pirenena teo aloha azy, fa tsy ho lasa mpitarika vahoaka eny an-dalambe.

Sandaina anefa izany hoy ny MFM, ka raha haka ny toeran’ny mpanohitra ara-drafitra ny filohan’ny TIM, dia tokony hiala ao amy majorité présidentielle ny filoha lefitra faritany Antananarivo Me Razafimanantsoa. Takolo patsa vidim-pihinanana !

Nanangona Razaka Oliva

—————————————————————————————————-


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *