Résultats HCC Andry Rajoelina politique

RESULTATS OFFICIELS DU SECOND TOUR DE LA HCC: « Tendance et provisoire », confirmés


La Haute Cour Constitutionnelle (HCC), sous haute sécurité  a proclamé solennellement  les résultats officiels définitifs du second tour de l’élection présidentielle du 19 décembre dernier. L’audience s’est tenue,  au siège de cette cour électorale à Ambohidahy à 15 heures, hier mardi 8 janvier.

Avant cette proclamation, dans un communiqué la HCC a tenu à réitérer et a affirmé que : « La HCC, Cour électorale n’est pas au service d’un candidat, ni des forces politiques ni de l’organisation de la société civile… mais elle oeuvre dans l’intérêt de la Nation dans son ensemble ». Bref une impartialité qu’elle entend  maintenir sans tenir compte des différentes pressions et autres influences extérieures et a promis de respecter la sincérité du vote ainsi que le respect du choix des électeurs.

 Au cours de l’audience, après l’énoncé des différentes lois, les juges électoraux ont passé en revue les multiples et diverses requêtes déposées par les candidats, les simples citoyens et autres associations et surtout les quelque 1700 requêtes du K25…

La majorité de ces requêtes ont toutes été rejetées par la HCC pour ne pas jouer sur la subtilité du jargon juridique. Mais concernant l’absence de numéros de série sur les bulletins uniques, le verdict de la HCC a étonné plus d’un, car dans son explication, la Cour a déclaré que c’est la CENI qui a pris la décision se référant  aux élections communales de 2015 durant lesquelles le bulletin unique ne comportait pas de numéro de série ! Quid  donc de la nouvelle loi organique2018 /008 ? No comment !

 Qu’en dire, sinon que les requérants auprès de la Cour électorale doivent savoir les démarches nécessaires, même s’ils sont de juristes, magistrat international, avocat, huissiers, administrateurs civils ou des simples citoyens.

Quoiqu’il en soit, les résultats définitifs, selon le verdict de la HCC ont été proclamés et a désigné vainqueur le candidat N°13 Andry Rajoelina avec 55,66%  et pour le candidat N°25 Marc Ravalomanana avec 44,34%. Un verdict qui reflète celui de la CENI qui a publié provisoirement les mêmes chiffres.

 Notons toutefois que le taux de participation n’a pas dépassé les 50% avec 48,09%.

 Fin de suspense donc car  est-il besoin de rappeler ici que ce verdict est irrévocable et non susceptible de recours ?

 « La messe est donc dite », « le rouge est mis et rien ne va plus », comme on dit !

RaJean


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *