D_lire GREFFE DE CORNEES Dr Maurice Collin Socio-eco

GREFFE DE CORNEES A MADAGASCAR : Le Dr Maurice Collin au firmament


 

Le Dr Maurice Collin, pédiatre à Grenoble, n’est plus à présenter aux lecteurs. Maurice Collin est un humanitaire, bienfaiteur de beaucoup de pays en développement, notamment ceux du continent africain, y compris la Grande Ile. A titre de rappel, il a participé à l’éradication de la poliomyélite à Madagascar, aux opérations des enfants hydrocéphales, à l’adduction d’eau potable dans plusieurs régions, à l’amélioration de condition de vie dans plusieurs milieux hospitaliers et carcéraux.

Le centre de Réveil spirituel de Soatanana affilié à la Fédération des Eglises Protestantes de Madagascar n’est pas en reste. Ce toby fifohazana vient d’être doté d’une alimentation en eau potable par système gravitaire. Ce jour du Jeudi 14 janvier 2016, ce Toubib grenoblois est à l’honneur à l’Hôtel des Invalides à Paris. Correspondance avec Délire Madagascar. 

« Le Dr Maurice COLLIN, a été distingué lors de la 6ème édition de « l’honneur en action » pour son projet de « greffes de cornées à Madagascar ».

 Le Général Gobilliard, Président de la Société des membres de la légion d’honneur (SMLH), a décerné le 14 janvier 2016 les prix « l’Honneur en action » aux lauréats de cette initiative, invités à cette occasion à l’Hôtel des Invalides.

Le Dr Maurice COLLIN, porteur du projet, habitant de Grenoble, Chevalier de la Légion d’honneur depuis le 31 décembre 2001, a été distingué par le comité de sélection, pour son projet de « greffes de cornées » à Madagascar.

10 greffes de cornées ont été réalisées chaque année au mois d’aout depuis 3 ans. Ce qui a nécessité l’envoi de trois chirurgiens ophtalmologiques.

Pour que ce ne soit pas un « coup d’épée dans l’eau », le Dr Onja Raharimanantsoa, une jeune ophtalmo malgache a été formée dans le service du Pr Carole Burillon à Lyon.

D_lire GREFFE DE CORNEES le Dr Onja Raharimanantsoa et  P_re Pedro

Elle est rentrée à Madagascar début novembre 2014, et elle est à présent tout à fait opérationnelle.

C’est une belle opération de formation et de transmission de savoir, qui a permis de redonner la vue à 39 jeunes.

 A propos de « l’Honneur en action » :

« Notre décoration est une étape et non une fin, une ardente obligation à continuer d’agir et non une simple consécration » rappelle le Général Gobilliard.

« Les légionnaires, reconnus par la nation pour leurs mérites et leur capacité à faire avancer la société, doivent s’engager concrètement, de façon individuelle ou collective, locale ou nationale, et chacun selon ses moyens, dans des initiatives allant dans ce sens. »

C’est dans cette logique que l’initiative « l’Honneur en Action » a été créée.

En février dernier, la SMLH a fait un appel à projets auprès de ses adhérents.

Plus de 70 projets ont ainsi été soumis au comité de sélection, qui a retenu 22 lauréats ; ils recevront une aide financière et logistique fournie par la SMLH afin de les aider à mettre en œuvre leur initiative.

Propos recueillis par Razaka Oliva


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *