RASOAZANANIERA - HONORIS CAUSA 1 Socio-eco

« Docteur Honoris Causa »: La Ministre Rasoazananera décorée


Le Conservatoire National des Arts et des lettres, Métiers (Cnam) a décerné le titre et les insignes de de Docteur Honoris Causa (DHC) à Madame le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESupReS) Malagasy, le Professeur Marie Monique RASOAZANANERA. La cérémonie de remise de cette distinction honorifique a eu lieu le 22 mai 2018 à Paris.
RASOAZANANIERA - HONORIS CAUSA 2Le titre de Docteur Honoris Causa(DHC), acte de 1994, est une invention américaine œuvré dans les arts et des lettres, pour la paix et la concorde universelle. Le Cnam a reconnu les efforts consacrés par le professeur Marie Monique RASOAZANANERA, au travers du développement de l’enseignement supérieur et des travaux de recherches à Madagascar. Et ce, depuis sa présidence à l’Université de Fianarantsoa, et qu’elle ne s’est pas lassée en tant que Secrétaire Générale des Associations Réseau Francophone des Femmes de l’Enseignement Supérieur des Ministres, et en sa qualité de Ministre de l’Enseignement SUPérieur et Recherche Scientifique, plus particulièrement dans le partenariat de l’enseignement supérieur sur la recherche et innovation, et récemment avec CNAM. Madame le Ministre a manifesté son souhait d’étendre la coopération sur le développement et l’intégration de la recherche dans l’enseignement, axe prioritaire du pays depuis son passage au LMD en 2014, la mise en place des formations en ligne (FOAD) et le développement de la formation professionnelle en vue de l’employabilité.
Cette cérémonie de distinction de DHC est la neuvième organisée par le Cnam qui, depuis 1994, a honoré onze personnalités étrangères en raison de services éminents rendus aux arts, aux lettres, aux sciences et techniques, à l’établissement et à la recherche. Le dernier récipiendaire, en décembre 2016, était le Président de la République du Sénégal. Madame le Ministre est la deuxième femme discernée de cette haute distinction du CNAM.
Recueilli par Lynda A.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *