Catégorie Sport



PASSÉ GLORIEUX DE MADAGASCAR En attendant le rêve Barea et Maki


Il est permis de rêver sans en être coupable. A notre connaissance la pétanque et la boxe française savate sont les seules disciplines sportives auxquelles Madagascar a disputé pour les  championnats mondiaux. Pour les sports collectifs, nous n’avons atteint ces stades extrêmes que dans le basket ball féminin il y a de cela 50 ans.

Le retour de l’équipe féminine de basket ball avec la « coupe » africaine à Antananarivo avait  entraîné une ruée. C’était à Lomé Togo que la qualification s’est disputée à l’issue de laquelle Madagascar s’est vu attribuer le titre de représentant de l’Afrique pour le championnat mondial au Brésil. Continuer la lecture


NY LASA NAMIRATR’I MADAGASIKARA : Mandra-pandrevirevy ny Barea sy ny Maki


Azo atao tsara ny manonofinofy ary tsisy mahadiso an’izany. Raha tsy diso izahay dia ny taranja kanetibe (pétanque) sy ady totohondry boxe française savate ihany no mbola nisy fandraisantsika Malagasy anjara tamy sehatra famaranana fiadiana tompondaka eran-tany. Ny teo amy tontolon’ny taranja iombonana na sport collectif, dia tsy mbola tafakatra tamin’izany isika, afatsy teo amy taranja basketball vehivavy, efa 50 taona mahery lasa izay.

Niteraka robiroby teto Madagasikara tokoa tamin’izany fotoana izany ny nahazoan’ny ekipa nasionaly malagasy ny amboara afrikana taranja basketball zazavavy, ka nitondrany izany « coupe » avolenta izany nody teto Antananarivo. Tany Lomé Togo no niadiana izany ka nahazoantsika voalohany ny tompondakan’i Afrika. Vokatr’izany, dia Madagasikara no solontena afrikana niady izay ho tompondaka eran-tany natao tany Brésil.

Raha tsy diso ny fitadidianay, dia laharana faha 13 /13 tamin’ireo nandray anjara ny Malagasy, izany hoe farany. Tsy nanafoana ny fiderana an’ireo tovovavy zakan’i Gasikara mendrika ireo izany. Tsy nahasakana ny fientanam-pon’ny vahoaka malagasy tsivakivolo koa, fa tena nanandratra avo ny voninahitr’i Madagasikara izy ireo.

Mandalo eto Madagasikara i Raberanto Nicole, iray tamin’ireo nandrafitra ny ekipa nasionaly tany Brésil. Mila ravinahitra atsy Saint-Denis izy, ary hamangy ny zanany any Toulouse. Mitsidika ny mpiray tampo eto an-drenivohitra, ary anisan’ny tonga nanotrona azy ny mpiara-nilalao tany Brésil Rabakoarivelo Achille. Samy nilalao tao amy CASOI izy mirahavavy ireo ka tsy mifankafoy. Isaorana manokana i Nicole nanaiky ny anterivava natao ho an’ny Délire Madagascar. Continuer la lecture


StarTimes amène le football au coeur des foyers africains


L’opérateur de télévision numérique StarTimes a fait ses débuts en Afrique en 2008 en lançant le premier réseau de Télévision numérique terrestre (TNT) du continent au Rwanda. Depuis ce jour, StarTimes n’a ménagé aucun effort pour réaliser son ambitieuse vision : « Permettre à chaque famille africaine d’être capable de s’abonner à la télévision numérique et d’en jouir ». StarTimes a permis à des millions de familles du continent d’accéder à des programmes de haute qualité auparavant réservés aux classes aisées. C’est particulièrement vrai en ce qui concerne le football, un domaine dans lequel StarTimes s’est distingué. Après avoir diffusé avec succès le Championnat d’Afrique des nations CHAN 2020, StarTimes a lancé la semaine dernière en Afrique MUTV, la chaîne de télévision officielle de Manchester United. Phil Lynch, directeur exécutif médias de Manchester United a déclaré : « MUTV est l’un de nos canaux les plus importants pour toucher nos fans dans le monde entier, que ce soit à travers le linéaire ou les plates-formes de streaming directes, et nous sommes heureux d’accroître de manière significative notre portée grâce à notre nouveau partenaire, StarTimes, en Afrique. »

Ces dernières années, StarTimes est devenu le diffuseur officiel de nombreuses compétitions internationales de premier plan en Afrique subsaharienne : les championnats La Liga et la Bundesliga, ainsi que la Ligue Europa UEFA et les Coupes d’Angleterre, d’Italie et d’Espagne. Le groupe se prépare maintenant au très attendu EURO 2020 qui sera diffusé cet été. CatchA56FMais StarTimes n’est pas qu’un diffuseur. L’opérateur est pleinement engagé envers le développement du football local. Par exemple, en partenariat avec la Bundesliga, StarTimes a organisé de nombreuses activités, de stages au Nigeria, au Kenya et en Afrique du Sud, à une école de football au Ghana en 2019, au cours de laquelle des jeunes talents et des entraîneurs ont été formés par des experts allemands. StarTimes est également le partenaire de quatre championnats africains, la Premier League du Ghana, la Premier League FKF du Kenya, la Premier League ougandaise et la Division One de Zambie.

La directrice générale de la division Médias de StarTimes Lily Meng explique qu’il s’agit d’un engagement stratégique pour StarTimes. « A travers ces partenariats, StarTimes n’injecte pas seulement de l’argent dans les clubs, il amène également les matchs dans chaque foyer. Le financement et la visibilité sont cruciaux pour permettre aux championnats de grandir sur le long terme et de voir le football africain de réaliser son potentiel».Catch5C67 C’est ainsi que l’association des journalistes sportifs du Ghana (SWAG) a récompensé StarTimes pour sa « contribution en faveur du développement du sport » lors de la 45e cérémonie des SWAG Awards. Avec 13 millions d’abonnés à ses services de television et 20 millions d’utilisateurs de son application dans 30 pays, StarTimes est devenu un partenaire de choix pour les acteurs du secteur du sport. Opérateur leader de la télévision numérique en Afrique, StarTimes continuera de rendre ses services toujours plus attractifs afin que les familles africaines puissent bénéficier du meilleur du football.

Recueillis par Ra-Nirina